L’ostéopathie et le système digestif

L’ostéopathie peut soulager ou améliorer de nombreux problèmes digestifs…

  • constipation, diarrhées et troubles du transit intestinal,
  • colites, spasmes, coliques,
  • hernie hiatale,
  • reflux gastro-oesophagien,
  • ballonnements,
  • troubles du foie et de la vésicule biliaire,
  • infections ORL à répétition d’origine gastrique,
  • céphalées d’origine hépato-biliaire,

Dans le cas précis d’une prise en charge des problèmes digestifs, l’ostéopathe envisage toujours globalement le patient.

En effet, l’origine des troubles peut résulter de causes diverses, parfois intriquées :

  • Dysfonction intervertébrale, communément appelée « blocage vertébral », entraînant l’irritation d’une ou de plusieurs racines nerveuses en rapport avec un organe digestif. Privé d’une innervation physiologique, l’organe peut alors s’irriter, présenter des spasmes, ce qui perturbe sa fonction.
  • Dysfonction du muscle diaphragme. Ce muscle sépare le thorax de l’abdomen et entraîne un brassage (ou massage) des organes digestifs par ses contractions-relâchements. Il agit telle une pompe, favorisant les échanges circulatoires, la digestion, la fonction organique et la production des
    sécrétions glandulaires. Il joue également un rôle dans le mécanisme de la hernie hiatale et du reflux gastro-oesophagien.
  • Perte de la mobilité des organes dans l’enceinte abdominale, et de leur glissement les uns par rapport aux autres. Toute perturbation de cette mobilité se traduira par des symptômes spécifiques. L’ostéopathe peut intervenir sur ces paramètres et obtenir le retour à une fonction normalisée.
  • Perturbation des os du crâne. En effet, dans le cas d’une compression du nerf vague (dixième nerf crânien), ce que l’on retrouve dans certaines dysfonctions ostéopathiques crâniennes, il s’ensuit une perturbation immédiate des organes digestifs qu’il innerve. Par des techniques spécifiques, l’ostéopathe normalisera le crâne pour un retour à une innervation favorable.
  • Hygiène de vie néfaste, manque d’activité physique, ce qui pourra être dépisté par l’ostéopathe. Par ses connaissances et son expérience, ce dernier pourra alors remplir son rôle de conseiller auprès du patient.

L’ostéopathie dans le cadre des troubles de la sphère digestive est souvent très efficace, par une prise en charge brève (deux à trois séances).

Les techniques sont douces et indolores et amènent, en plus du soulagement du symptôme qui motive la consultation, une amélioration de l’état général, de la fatigue et du sommeil.